ARTISANATS #1 – LE TAPIS BOUCHAROUETTE

Spécificité Marocaine tribale par excellence, les tapis Boucharouette sont originaires des zones rurales. Tissés par des femmes berbères dans des foyers modestes à partir de tissus récupérés - chiffons, robe usée, écharpes, bouts de fils en coton, nylon, laine parfois - mis en musique pour fabriquer ces « tapis-tableaux » poétiques et spontanés.

BONPAPAtapis boucharouitte.jpg


Tapis d’été ou d’hiver en fonction du côté ou ils sont utilisés – ces tapis ont une vocation domestique très terre à terre qui contraste avec la poésie des compositions réalisée par les tisseuses.

Véritable art populaire mêlant pauvreté des matières et richesse du graphisme, des couleurs et du rendu, le tissage du Boucharouette est une technique à part.

Sans modèle, sans « patron », la tisseuse berbère laisse courir son imagination et ses doigts, elle construit en même temps qu’elle crée, complètement spontanément, une œuvre d’art brut unique, rêveuse et sans contrainte, où sa sensibilité peut s’exprimer pleinement.

Ces tapis étonnants, émeuvent par leur poésie, leur fantaisie et leur gaité.

Chouchous de nombreux peintres abstraits au siècle dernier, inspirés par leur graphisme puissant et subtil, les tapis anciens sont aujourd’hui des pièces de musées.

Les Oies Sauvages, rêvent depuis longtemps en regardant les tapis boucharouette, se laissant envouter par leurs formes imprévisibles et leurs dessins hors cadre.

Vous trouverez sur le site une première sélection des tapis boucharouette qui nous ont touchées. Nous vous invitons à nous dire si vous avez des préférences de dimensions afin de nous aider dans notre future sélection.

Tartine sur sa pile de tapis Boucharouette

Tartine sur sa pile de tapis Boucharouette

Marie CargillComment